Overhead squat - OHS Crossfit

Maîtrisez l’Overhead Squat pour une Force et une Stabilité Ultimes

L’Overhead Squat est l’un des exercices les plus exigeants mais aussi les plus gratifiants du Crossfit. En plaçant la barre au-dessus de la tête, cet exercice combine force, stabilité et mobilité. Il n’est pas seulement un test de force brute, mais aussi une épreuve de coordination et de flexibilité. Ce guide explore les avantages, la technique, les variantes et les conseils spécifiques pour intégrer l’OHS dans votre routine d’entraînement.

Pourquoi l’Overhead Squat ?

L’Overhead Squat cible principalement les quadriceps, les fessiers, les ischio-jambiers, les muscles du tronc, et les épaules. Contrairement à d’autres squats, cette variation exige une grande stabilité et une mobilité optimale des épaules, des hanches et des chevilles. En Crossfit, l’Overhead Squat est crucial pour les mouvements olympiques tels que le Snatch, car il renforce la position de réception et améliore la force globale.

Exécution Correcte de l’OHS

  1. Position de départ : Commencez avec la barre au-dessus de la tête, les bras complètement tendus. Les pieds doivent être écartés à la largeur des épaules, avec les orteils légèrement tournés vers l’extérieur. Assurez-vous que les poignets sont alignés avec les épaules et que les coudes sont verrouillés pour une stabilité maximale.
  2. Descente contrôlée : Fléchissez les genoux et les hanches pour descendre en position accroupie, tout en gardant la barre directement au-dessus de la base de soutien. Gardez le dos droit, la poitrine haute et les yeux fixés droit devant. Descendez jusqu’à ce que les cuisses soient parallèles au sol ou plus bas, selon votre flexibilité.
  3. Montée puissante : Poussez à travers les talons pour revenir à la position de départ, en veillant à maintenir la barre stable au-dessus de la tête. Engagez les fessiers et les quadriceps pour remonter de manière explosive tout en gardant le tronc serré.
  4. Respiration : Inspirez en descendant et expirez en montant. Une bonne technique de respiration stabilise le tronc et optimise la force.

Variantes de l’Overhead Squat

  1. Overhead Squat avec Kettlebell : Utilisez un kettlebell à la place d’une barre pour travailler l’équilibre et la coordination. Cette variante sollicite intensément les muscles stabilisateurs.
  2. Single Arm Overhead Squat : Effectuez l’exercice avec une seule main pour renforcer l’équilibre et la force unilatérale. Cela améliore également la stabilité de l’épaule.
  3. Pause Overhead Squat : Maintenez une pause en position basse pour augmenter le temps sous tension et renforcer les muscles stabilisateurs. Cette variante améliore la force et la stabilité dans la position la plus difficile de l’exercice.

Conseils Spécifiques pour la Pratique du Crossfit

L’OHS peut être intégré de plusieurs façons dans les entraînements de Crossfit pour atteindre différents objectifs :

  • Séries longues : Effectuez des séries de 10 à 15 répétitions avec des charges légères à modérées pour améliorer l’endurance musculaire et la capacité cardiovasculaire. Ces séries sont idéales pour les WOD de haute intensité.
  • Séries courtes : Réalisez des séries de 3 à 5 répétitions avec des charges plus lourdes pour développer la force maximale et la puissance. Ces séries courtes sont essentielles pour préparer le corps à des charges élevées, souvent rencontrées dans les compétitions de Crossfit.
  • 1RM (One Rep Max) : Tester la charge maximale pour une répétition permet de mesurer la force absolue et de fixer des repères pour ajuster les charges de travail et suivre les progrès.

Placement des Pieds et Techniques de Sécurité

Le placement des pieds joue un rôle crucial dans la performance et la sécurité lors de l’Overhead Squat. Les pieds doivent être positionnés à la largeur des épaules, avec les orteils légèrement tournés vers l’extérieur. Cette position permet une meilleure stabilité et une activation optimale des muscles des jambes. Gardez les coudes verrouillés et les épaules activées pour maintenir la barre en position. La barre doit rester au maximum dans l’axe de vos pieds pour rester stable sur vos appuis.

L’Overhead Squat est un exercice fondamental pour développer la force, la stabilité et la mobilité. En l’intégrant dans une routine d’entraînement Crossfit, les athlètes peuvent améliorer leurs performances et préparer leur corps aux défis variés du sport. Une exécution correcte, l’intégration de variantes et une planification d’entraînement stratégique sont essentielles pour maximiser les bénéfices de l’OHS.


Quels sont les muscles sollicités lors d’un Overhead Squat ?

L’Overhead Squat cible principalement les quadriceps, les fessiers, les ischio-jambiers, le tronc et les épaules. Il engage également les muscles stabilisateurs, tels que les abdominaux et les muscles du dos, pour maintenir la barre au-dessus de la tête.

Overhead Squat vs Back Squat : quelles sont les différences ?

La principale différence entre l’Overhead Squat et le Back Squat réside dans la position de la barre. Dans l’Overhead Squat, la barre est maintenue au-dessus de la tête, sollicitant davantage les épaules et le tronc. Dans le Back Squat, la barre repose sur les trapèzes, mettant plus l’accent sur les fessiers et le bas du dos. Les deux mouvements sont complémentaires et utiles pour développer une force globale équilibrée.

Méta Description optimisée :

« Découvrez comment maîtriser l’Overhead Squat pour améliorer la force, la stabilité et la mobilité. Apprenez les techniques, variantes et conseils pour le Crossfit, ainsi que les différences entre Overhead Squat et Back Squat. Parfait pour tous les niveaux de fitness ! »

Laisser un commentaire

© WOD OPEN. Tous droits réservés.
*CrossFit® est une marque enregistrée qui appartient à la société CrossFit® Inc. et qui n'a aucun lien avec l'éditeur du site wod-open.com. Les informations officielles sont exclusivement sur le site www.crossfit.com